Des liens pour mieux comprendre ma démarche...

Avant de prendre position pour ou contre la baisse de la TVA, téléchargez et lisez mon texte complet intitulé "Contre la baisse de la TVA : un restaurateur indépendant explique."

Ce texte fut envoyé en septembre 2008 par lettre recommandée avec AR aux principaux médias, aux responsables politiques dont Nicolas Sarkozy, aux groupes parlementaires ainsi qu'aux ministères, administrations et commissions de finances concernés.

 

Restaurateur contre la baisse de la TVA à 5.5%

Chers clients adeptes de nourritures éco-responsables et citoyens épris d’équité,

Ne vous laissez pas tromper.

Aux restaurants qui afficheront début juillet une baisse des prix de 1 à 3 % sur leur chiffre d'affaires global, préférez les restaurants qui rémunèrent bien leurs salariés, choisissent principalement des produits frais de saison qu'ils transforment eux-mêmes et investissent régulièrement pour améliorer leurs prestations. En fréquentant de préférence des restaurants qui élaborent une cuisine à base de produits frais et trient leurs déchets, vous participerez également à réduire votre empreinte écologique et les émissions de gaz à effet de serre.

Restaurateurs indépendants, professionnels de la restauration, citoyens libres, souscrivez au projet de collectif contre la baisse de la TVA pour manifester votre désaccord face à ce nouveau gaspillage de l'argent public néfaste à la relance économique et à la promotion d’une restauration éco-responsable où les compétences humaines et les saveurs authentiques sont mises en avant.

Xavier Denamur
Reste orateur libre de dénoncer ce scandale 

 

Afficher votre soutien en téléchargeant la vitrophanie, que vous soyez  pour  (la vraie) ou  contre la baisse de la TVA (la nôtre)

 

Restaurateur pour le retour de la TVA à 19.6%

En échange du retour à la TVA à 19.6% pour tout le secteur des CHR (Cafés-Hôtels-Restaurants) dont la vente à emporter hors alcool et l’hôtellerie qui étaient déjà à 5.5%, voici mes 10 propositions à discuter:

1 Baisser proportionnellement les charges patronales et salariales (du smic à 5 fois le smic brut) pour encourager les employeurs à mieux payer et déclarer leurs salariés

2 Supprimer toutes les charges pour les petites entreprises de moins de 3 salariés pendant 4 ans et subventionner massivement  les entreprises sans salarié qui sont souvent les derniers lieux de sociabilité de nos petites villes et villages

Favoriser l’investissement pendant les 3 prochaines années dans le cadre d’un plan de relance et de modernisation en permettant d’amortir les sommes engagées dans la même année que l’investissement dans la limite d’un million euros

4 Développer des véritables filières de formation tournées vers les vrais métiers de la restauration, la création et la gestion d’entreprises dans ce secteur où les défaillances sont souvent dues au manque de compétences

5 Lutter contre la fraude sociale et fiscale qui créent des distorsions de concurrence insupportables pour les légalistes et mettent à mal notre système de protection sociale et les comptes de l’Etat, régulariser tous les sans papiers embauchés avant la nouvelle obligation d’obtenir de la préfecture une autorisation pour tout embauche d’un salarié étranger

6 Obliger tous les acteurs à s’équiper de «caisses enregistreuses légales» et les fournir gratuitement aux très petites entreprises, l’absence de remise de ticket légal est à l’origine de la chaîne de la fraude

7 Restituer une partie de la TVA aux citoyens les plus pauvres pour leur permettre d’aller au restaurant et découvrir de nouvelles saveurs et manières de transformer des produits simples

8 Créer une classification des produits servis pour renseigner le consommateur (frais ou pas, fabriqué sur place ou pas)

9 Veiller à la réduction de l’empreinte écologique de ces entreprises, les plus polluantes des commerces de détails (favoriser le tri, la réduction des emballages, les produits frais etc)

10 Informer et lutter contre le développement des produits saturés en gras, sel ou sucre ayant des conséquences sur la santé et les finances publiques et communiquer sur le rôle d’exemplarité de la vrai restauration en matière de pratiques alimentaires

  

 

Appel pour la tenue des vrais états généraux de la restauration

Citoyens, clients, salariés, restaurateurs indépendants, responsables politiques, fiscalistes, économistes, nutritionnistes, juristes, représentants des associations culturelles, de consommateurs, de contribuables ou d’agriculteurs, partenaires sociaux, serviteurs de l’Etat et membres du gouvernement,

IL EST TEMPS DE SE REMETTRE A TABLE !

La baisse de la TVA dans la restauration n’a entraîné que des insatisfactions et des malentendus…

Porteuse d’une véritable culture, initiatrice des comportements alimentaires, créatrice d’emplois et de vocations, la restauration mérite que l’on tienne enfin de VRAIS ETATS GENERAUX !

Au printemps dernier, les Etats Généraux de la Restauration n’ont été qu’une chambre d’enregistrement de la politique des grands groupes…

Discutons sans langue de bois afin de trouver dans l’intérêt général les solutions pour sauver la restauration française de la standardisation et lui redonner la dynamique qu’elle a perdue au fil de ces 3 dernières décennies !

Créons ensemble un collectif pour la tenue de ces VRAIS ETATS GENERAUX DE LA RESTAURATION.

Organisons par région des coordinations qui enverront à Paris leurs émissaires…

Recueillons les cahiers de doléances de tous et les propositions de chacun…

Exigeons de l’Etat qu’il attribue à cette manifestation un montant de subvention équivalent à celui alloué aux Etats Généraux factices du printemps dernier…

La première assemblée des vrais états généraux de la restauration se tiendra à Paris le 26 janvier 2010.

Visitez le site et participez

..............................................................

Si vous désirez soutenir ma démarche:

  • en participant à l'élaboration des propositions pour le retour de la TVA à 19.6%
  • en participant à la création du label RestoEcoResponsable
  • en faisant partie du groupe de réflexion pour la création du collectif des vrais états généraux de la restauration
  • en défendant vos intérêts et ceux des restaurateurs indépendants qui préfèrent le rapport qualité-prix à une baisse des prix en trompe l'oeil

Contactez-moi à xavier@cafeine.com.

 

Xavier Denamur reste orateur libre de préférer une meilleure répartition des richesses 

 

Quelques autres liens où vous trouverez...

...Des choses qui coupent l'appétit mais vous éclairent sur les risques de la standardisation de la restauration, un document extraordinaire. 

...Des bonnes choses à mettre en vous et comment les préparer.

...Des informations sur les choses bizarres qu'on cache dans vos assiettes.

...Des choses pour comprendre pourquoi on ne vous dit pas tout à la TV. 

...Des choses pour comprendre comment on vous manipule avec votre consentement.

...Des choses pour voir le travail autrement.

...Des choses pour comprendre que mes activités ne s'arretent pas à la TVA.

...Des choses pour participer à relever les vrais défis de la restauration

...Qui a conçu les images que je diffuse dans mon mailing.